Interprétation – Comment interpréter la salsa ?

L'interprétation est un élément essentiel en danse qui t'aidera à davantage apprécier la salsa

L’interprétation est une composante de la danse nécessaire à intégrer en début d’initiation de la salsa, afin de prendre du plaisir sur le long terme.

✏️✏️ Transcription en fin de page ✏️✏️

L’interprétation va t’aider à prendre plus de plaisir en danse

L’interprétation en danse est un élément fondamental pour améliorer et enrichir ta danse.

Ce nouvel épisode t’expliquera quels variations il faut prendre en compte, et surtout comment danser, dans les différentes sections d’un morceau de salsa qui sont :

  • L’intro | Le final
  • Le couplet | Le refrain
  • Les breaks
  • Le mambo | Le solo
  • Le Montuno ou « Coro-Pregon »

Plan de l’épisode

  • 00:00 Intro Podcast
  • 00:38 Introduction épisode
  • 03:01 Les quatre types de variations
  • 03:48 L’intro | Le final
  • 06:36 Le couplet | Le refrain
  • 08:08 Les breaks
  • 09:55 Le mambo | Le solo
  • 11:17 Le Montuno ou « Coro-Pregon »
  • 12:55 Conclusion
  • 13:56 Outro Podcast

✅✅ CREDITS ✅✅

Jay West est un podcast créé par Jérémie Melki

Animation et réalisation : Jérémie Melki

🎶🎶 Générique 🎶🎶

Cumbia No Frills Faster de Kevin MacLeod fait l’objet d’une licence Creative Commons Attribution 4.0. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/
Source : https://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100275
Artiste : https://incompetech.com/

🎶🎶 Extraits Sonores 🎶🎶

Les courts extraits sonores suivant apparaissent et sont précités dans cet épisode, dans un but pédagogique :

🎵 4:57

Morceau : « Me quedo contigo »

Artiste : Leoni Torres

Album « Amor bonito »

℗ 2018 Leoni Torres under exclusive license to Puntilla Music

Source : https://www.youtube.com/watch?v=sWiQ9oGTCEY

🎵 7:38

Morceau : « Si Tu te atreves »

Artiste : Tito Nieves ft Daniela Darcourt

Album « Si Tu Te Atreves »

Bambú récords en Lima Peru. Grabado por Oscar Huaranga Indirecords en Cali, Colombia

Source : https://www.youtube.com/watch?v=7DvxJWQWiZ8

🎵 8:45

Morceau : « La vida es une carnaval »

Artiste : Celia Cruz

Album « Mi vida es cantar »

1998 Sony Music Latin

Source : https://www.youtube.com/watch?v=AFYJ5axf02o

🎵 10:29

Morceau : « Buscando la Verdad »

Artiste : DJ Ricky Campanelli · Jimmy Bosch

Album « Alma de Rumbero »

℗ 2018 Ricky Campanelli

Source : https://www.youtube.com/watch?v=ZBFfw63Rsg8

🎵 11:59

Morceau : « El cantante »

Artiste : Hector Lavoe

Album « Comedia »

1978 Fania Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=BNo0vkEYWRc

✏️✏️ Transcription ✏️✏️

00:00 Introduction Podcast

Bienvenue sur mon podcast Jay West, un podcast dédié à la danse et à la musique latino.

Je m’appelle Jérémie et dans ce podcast, je vais te parler de salsa, de bachata, mais pas que.

On abordera des thèmes plus techniques telles que l’écoute musicale, un concept essentiel pour bien danser en rythme. Et également d’autres thèmes autour de la danse latino tels que le cinéma, l’histoire de la danse et autres.

Et pour finir j’aurai le plaisir d’avoir de temps en temps des invités pour partager sur le monde latino.

Alors je te souhaite une bonne écoute.

00:38 Introduction sur l’interprétation

Dans ce deuxième épisode, on va essayer de répondre à la question : « comment interpréter en danse une salsa ? »

On va commencer par une définition de l’interprétation : « qu’est-ce qu’on appelle l’interprétation en danse ? »

Lorsque tu écoutes une musique salsa,  tu vas te rendre compte qu’il y a un thème, c’est- à-dire une musique qui peut être joyeuse, triste, romantique.

Et tu as également des variations. Donc tu as plusieurs types de variations.

Quand tu as ces variations et puis le thème que tu entends, tu ne vas pas danser de la même façon. Sinon tu te retrouves à danser de façon très mécanique et enchaîner de façon mécanique toutes les passes que tu as apprises.

Ce que tu vas faire, c’est que tu vas adapter tes gestes et ton attitude, avec ta personnalité, et évidemment chacun va le faire à sa façon.

Donc l’interprétation est vraiment propre à chacun.

Tu vas interpréter la danse en fonction de ce que tu écoutes donc on revient toujours à l’écoute musicale et ce qui est ce qui va nous permettre d’interpréter en danse et de mettre beaucoup plus d’émotion et beaucoup plus de touche personnelle pour danser une salsa.

Alors une chose a préciser sur l’interprétation en danse : ça ne se limite pas qu’à la salsa.

On peut mettre de l’interprétation danse évidemment dans toutes les danses que tu connais.

Par exemple j’ai tout de suite en tête le tango le tango. C’est une danse où il ya énormément d’interprétation parce que il y a beaucoup de variations dans une musique de tango. Quand tu vas danser sur un tango, tu ne le danseras jamais deux fois de la même façon.

02:16 Les thèmes musicaux

Une autre chose : il y a évidemment plusieurs thèmes possibles. On peut avoir une salsa très joyeuse, une salsa triste en fonction de ce qui est raconté dans le thème si jamais tu comprends les paroles. Mais tu peux aussi le sentir à la voix du chanteur.

Et puis tu vois aussi des thèmes romantiques notamment la salsa romantica (on pourra en reparler dans un autre épisode).

Eh bien quand tu entends ce thème-là, tu ne vas pas danser de la même façon.

Si par exemple tu as un thème plutôt joyeux tu auras tendance à danser de façon énergique.

Si tu as un thème romantique, tu vas peut-être mettre un peu plus de sensualité dans ta danse.

Donc dans cet épisode, j’ai décidé de te présenter comment est structuré un morceau de salsa. Il y a donc plusieurs sections.

03:01 Les quatre types de variations pour l’interprétation

Avant ça, je vais te présenter les quatre variations qu’on peut retrouver dans ses différentes sections.

Tout d’abord, il y a l’intensité. Il y a des sections d’un morceau de salsa qui sont plus énergiques ou moins énergique.

Vient ensuite l’accélération et la décélération de la musique, ça peut arriver de temps en temps, donc on va adapter notre danse.

Il y a les silences qu’on peut retrouver dans une musique salsa.

Et le dernier c’est la mise en avant d’un ou plusieurs instruments, c’est-à-dire que l’on sent qu’il y a un changement dans la salsa qu’on écoute et on ne va entendre qu’un instrument ou voire deux-trois instruments dans un morceau de salsa.

Il y a cinq sections.

La première qu’on va voir c’est l’introduction et le final.

Ensuite il y a le couplet et le refrain.

Les breaks qui se retrouvent énormément dans une musique de salsa.

Le mambo et le solo.

Et le dernier qui est très typique d’une musique salsa c’est ce qu’on appelle le Montuno ou également en espagnol le Coro-Pregon.

03:48 L’intro | Le final

L’intro et le final d’un morceau de salsa, on les retrouve quasiment tout le temps dans les musiques salsa.

ça peut arriver qu’on les trouve un peu moins accentuées, mais en général on retrouve surtout en salsa new-yorkaise ou porto ricaine.

Au niveau de la salsa cubaine, la timba, ça peut-être un petit peu différent mais on les retrouve quand même.

L’intro en général est plutôt peu intense, on va pas avoir trop d’intensité, c’est-à-dire que ça va être plus calme.

Il y aura un peu moins instrument, et sur le final ça dépend, ça peut être intense comme ça peut être peu intense.

Donc ça dépend des musiques.

on retrouve également quelques fois la même mélodie dans l’intro et la conclusion.

On va d’ailleurs écouter un extrait de Leonie Torres qui s’appelle « me quedo contigo ».

[extrait « me quedo contigo » de Leonie Torres]

Tu viens d’entendre l’intro du morceau, on va entendre maintenant le final.

[extrait « me quedo contigo » de Leonie Torres]

On a un cas intéressant : on a une intro et un final qui sont un petit peu différents.

On a une intro plutôt tranquille et un final plutôt énergique.

05:33 Interprétation de l’intro et du final

Sur l’intro tu ne vas pas effectuer ton pas de base puisqu’on n’entend pas du tout les percussions. On entend juste quelques notes, donc là tu peux marquer les temps 1 3 5 et 7 si tu arrives à les repérer. Et tu peux faire tout simplement gauche droite gauche droite pour le danseur et puis droite gauche droite gauche pour la danseuse. Tranquillement sur place et tu attends que le rythme démarre pour pouvoir faire ton pas de base.

Pour le final qui est plutôt énergique, tu peux par exemple finir sur un mouvement assez rapide. Par exemple tu peux interpréter avec un « sientala »  qui permet d’asseoir la danseuse sur le genou du danseur. C’est une passe que l’on utilise en rueda et en salsa cubaine.

Ou tu peux par exemple faire tourner la fille et ensuite tu lui fais faire un tomber, un petit peu comme au tango. C’est quelque chose qui se fait beaucoup en salsa et tu peux le faire par exemple de façon accélérée sur le final.

Ce sont des exemples, après tu peux faire autrement. Chacun interprète la danse comme il veut, mais c’est une façon d’interpréter l’intro et le final.

06:36 Le couplet | Le refrain

Alors pour la partie suivante, ce sont le couplet et le refrain, qu’on trouve répétés à plusieurs reprises dans une salsa, un petit peu comme d’une chanson de pop.

Par exemple pour ces deux parties on a en général un couplet qui est d’intensité moyenne, et en général l’intensité va être plus forte sur le refrain.

ça veut dire que tu vas mettre plus d’énergie quand tu vas danser sur le refrain.

Sur les deux parties couplet refrain, tu vas effectuer les passes, les enchaînements que tu connais, mais  pas de la même intensité selon que tu danses sur le couplet et sur le refrain.

On va écouter deux petits extraits de la chanson « Si tu te atreves »  de Tito Nieves et Daniela Darcourt. On va donc écouter le couplet puis le refrain et tu vas voir qu’il y a une petite différence en intensité. La différence se fait au niveau des instruments. Il y a un peu plus d’instruments joués dans le refrain que dans le couplet.

[extrait « Si tu te atreves » de Tito Nieves et Daniela Darcourt]

C’était pour le couplet, on va maintenant écouter le refrain, et tu as également voir que la mélodie n’avait pas la même. C’est comme ça qu’on différencie en général le couplet et le refrain.

[extrait « Si tu te atreves » de Tito Nieves et Daniela Darcourt]

08:08 Les breaks, très importants en interprétation

Alors la section suivante ce sont les breaks.

Les breaks permettent de casser le rythme, ça veut dire qu’un break va être représenté par un silence, ou la mise en avant d’un instrument. Par exemple ça peut être les trompettes et trombones.

ça peut être aussi une variation d’intensité.

En général,  les breaks arrivent à la fin d’une phrase musicale c’est à dire qu’à la fin

de votre pas de base il se peut qu’il y ait un break qui arrive et  qui va en général annoncer un changement de section,  quand vous passez par exemple du couplet au refrain.

Pour illustrer les breaks, on va écouter le silence le plus connu de la salsa qui se retrouve dans le « La vida es une carnaval » de Celia Cruz.

[extrait « La vida es une carnaval » de Celia Cruz]

Qu’est-ce qu’on fait pendant un break ? Alors quand il y a un silence j’ai envie de te dire il vaut mieux s’arrêter de danser que de continuer à faire un pas de base, puisqu’à ce moment-là il n’y a plus de musique.

09:11 Un break n’est pas forcément un silence

Si jamais c’est une suite de notes données par une trompette ou un trombonne comme c’est très souvent en salsa, je peux faire des mouvements d’épaules ou de bras en suivant les notes.

Une dernière chose que je veux te partager sur les breaks, c’est le fait que ça casse le rythme. Il arrive quelquefois que sur certaines musiques ça ne casse pas le rythme.

Donc si tu continues à faire ton pas de base, ça passerait, en fait je retomberai naturellement sur le rythme. Mais très souvent tu ne retombera pas sur le rythme et c’est ce qui souvent ce qui arrive.

Quand on ne sait pas quoi faire sur un break, on va en général continuer à faire son pas de base et après on est décalé, on doit se remettre en phase avec le rythme.

Si ça arrivait bien tu te remets en rythme mais vraiment le conseil que je te donne et j’insiste vraiment là-dessus, c’est qu’il vaut mieux s’arrêter sur un break que continuer à faire sont pas de base.

09:55 Le mambo | Le solo, section importante pour l’interprétation

Avant-dernière section : la section mambo et solo.

La section mambo en général c’est la partie instrumentale d’une salsa on va entendre des instruments qui jouent de façon assez intense. Tu comprends que l’intensité est plus élevé et le solo c’est comme le mambo sauf qu’on entend un seul instrument qui est donc isolé des autres et que on entend que celui là.

On va maintenant écouter une petite section mambo dans un morceau qu’on a déjà écouté dans le premier épisode de mon podcast qui s’appelle « Buscando la Verdad » de DJ Ricky Campanelli et Jimmy Bosch.

[extrait « Buscando la Verdad » de DJ Ricky Campanelli et Jimmy Bosch]

Qu’est-ce qu’on fait dans une section mambo ? En général on va lâcher le ou la partenaire et on va faire de l’improvisation au niveau des jeux de pieds.

donc on va faire des shine pour la salsa porto et pour la salsa cubaine, la timba, on va faire ce qu’on appelle de la suelta.

On va faire en fait des pas de base, qu’on a appris, qu’on va improviser et on danse en miroir avec la partenaire.

Ce n’est pas interdit, si t’es pas à l’aise avec ça, de danser et d’enchaîner tes passes, tu peux aussi faire ça et puis rester en couple.

Mais le mieux c’est de lâcher à ce moment-là le ou la partenaire et de faire des enchaînements de jeu de pieds.

11:17 Le Montuno ou « Coro-Pregon »

La dernière partie très caractéristique de la salsa c’est ce qu’on appelle le Montuno ou

encore appelé le coro-pregon. Coro c’est cœur, c’est-à-dire l’ensemble de personnes qui chantent ensemble et pregon c’est le chanteur.

C’est un jeu de questions-réponses. Ça veut dire que le chanteur va improviser une musique une mélodie et des paroles et le coeur va répondre toujours avec la même phrase.

Pour voir à quoi ressemble un coro-pregon, on va écouter le morceau qui s’appelle « el cantante » de Hector Lavoe. Et tu vas voir que Hector Lavoe improvise une phrase et une mélodie et le coeur lui répond en fait toujours avec la même phrase.

[extrait « el cantante » de Hector Lavoe]

Petit détail sur la partie Montuno, ce n’est pas toujours le chanteur qu’on va entendre improviser, ça va être un instrument. On va donc entendre un instrument improvisé, une suite de notes et ensuite on va entendre le cœur répondre.

Qu’est-ce qu’on fait dans un Montuno ? En interprétation, en général on va enchaîner les passes qu’on connaît. On va continuer comme sur un refrain ou un couplet sauf qu’on va y mettre plus d’intensité parce que on sent beaucoup plus d’énergie à ce moment du morceau.

Il faut également savoir que le Montuno arrive plutôt en fin du morceau.

On garde ça en tête pour savoir le détecter.

12:55 Conclusion

Voilà l’épisode est terminé.

Je te fais un petit résumé, quand tu fais de l’interprétation en salsa, tu vas suivre les variations c’est-à-dire l’intensité du morceau, les silences, la mise en avant d’un instrument.

Et tu sais maintenant détecter les différentes sections d’une salsa : l’intro et le final, le couplet et le refrain, les breaks, le mambo et le solo, et le Montuno /coro-pregon.

Le dernier conseil que je veux te donner c’est d’apprendre l’interprétation dès le début de ton apprentissage d’une danse. Parce que tu vas prendre beaucoup plus de plaisir à long terme si tu t’y prends plus tôt.

Au début tu es un peu concentré sur les passes sur comment guider la partenaire et pour la partenaire comment écouter le partenaire donc ça c’est important. Mais il faut également rapidement écouter la musique,  apprendre à jouer avec ses émotions et à mettre de l’émotion, de l’énergie, jouer, avec les intensités d’une musique pour pouvoir interpréter. Tu vas prendre beaucoup plus de plaisir, je te le garantis, à long terme.

13:56 Outro Podcast

Voilà j’espère que cet épisode t’a plu et si c’est le cas elle n’hésite pas à mettre une note et à laisser un commentaire, ça m’aidera grandement améliorer mon podcast.

Si tu as des suggestions et des sujets que tu aimerais que j’aborde tu peux également m’envoyer un mail à contact@jaywest.fr, je te remets l’email sur la page de l’épisode.

Et prochain épisode dans deux semaines, à très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.