Musique – Connais-tu les différents styles de salsa ?

Ma musique salsa a plusieurs styles musicaux, et les connaître te permettra de savoir quel style de danse choisir

Si tu danses la salsa, tu sais peut-être qu’il y a différents styles de musique, et des styles de danses associés.

Quand tu vas en soirée salsa, est-ce que tu sais reconnaître les différents styles musicaux ?

C’est à mon sens important, car en fonction du style, tu vas danser le casino, la salsa L.A etc…

⚠️⚠️ Alert spoiler : dans l’épisode, je te fais deviner quelques styles musicaux, ne lis pas la suite si tu veux les deviner ⚠️⚠️

Plan de l’épisode

  • 00:00 Intro Podcast
  • 00:48 Intro épisode
  • 01:31 La Salsa Dura/Gorda/Classica
  • 03:47 La Timba
  • 05:43 La Salsa Romantica
  • 07:10 la salsa à travers le monde
  • 08:36 Les mix entre salsa et autres styles musicaux
  • 10:46 Conclusion
  • 11:33 Outro POdcast

Question : si tu connais la langue africaine chantée dans le morceau « Lindas Africanas » (8:21), Peux-tu le mettre en commentaire de l’épisode, ou m’écrire par email ? Merci 🙂

✅✅ CREDITS ✅✅

Jay West est un podcast créé par Jérémie Melki

Animation et réalisation : Jérémie Melki

🎶🎶 Générique 🎶🎶

Cumbia No Frills Faster de Kevin MacLeod fait l’objet d’une licence Creative Commons Attribution 4.0. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/
Source : https://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100275
Artiste : https://incompetech.com/


🎶🎶 Extraits Sonores 🎶🎶

Les courts extraits sonores suivant apparaissent et sont cités dans cet épisode, dans un but pédagogique :

🎵 3:35

Morceau : « El Dia De Mi Suerte »

Artiste : Willie Collon & Hector Lavoe

Album « Lo Mato »

1973 Fania Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=dbRxse8MTlM

🎵 4:48

Morceau : « Sin Susto »

Artiste : Papucho y Manana Club ft El Yera

Album « Pa´ cualquiera »

2019 Cuba Music Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=gCADYBkyGp4

🎵 6:31

Morceau : « Tengo Ganas »

Artiste : Víctor Manuelle

Album « Travesía »

2004 Sony Music Latin

Source : https://www.youtube.com/watch?v=LvJcDhDYiXM

🎵 8:21

Morceau : « Lindas Africanas »

Artiste : Africando

Album « Martina »

2003 Syllart Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=_TjJT9Obe7c

🎵 9:19

Morceau : « La canto »

Artiste : Oscar D’León & Barullo

Album « No Volveré »

℗ 2008 Tigueraso Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=_Lnfg55A5L8

🎵 9:58

Morceau : « El Ultimo Beso »

Artiste : Marc Anthony

Album « Otra Nota »

℗ 1993 RMM Records

Source : https://www.youtube.com/watch?v=DFZAkC2HCIY

✏️✏️ Transcription ✏️✏️

00:00 Introduction Podcast

Bienvenue sur mon podcast Jay West, un podcast dédié à la danse et à la musique latino.

Je m’appelle Jérémie et dans ce podcast, je vais te parler de salsa, de bachata, mais pas que.

On abordera des thèmes plus techniques telles que l’écoute musicale, un concept essentiel pour bien danser en rythme. Et également d’autres thèmes autour de la danse latino tels que le cinéma, l’histoire de la danse et autres.

Et pour finir j’aurai le plaisir d’avoir de temps en temps des invités pour partager sur le monde latino.

Alors je te souhaite une bonne écoute.

0:48 Introduction épisode

Pour l’épisode numéro 4, j’aimerais te poser la question suivante : « est-ce que tu connais les différents styles musicaux en salsa »

Si la réponse est non, je t’invite à écouter l’épisode. Si la réponse est oui, je suis sûr que tu vas apprendre deux trois-choses car la salsa est une musique vraiment très riche et qui a évolué depuis les années 60-70.

On va donc commencer par parler de la Salsa Dura, ensuite on va parler de la Timba, qui est donc la salsa Cubaine, ensuite la Salsa Romantica, on va aborder les salsa qui ont été développées dans d’autres pays, dont surtout l’afrique et on va finir par les mix qui ont été créés entre la salsa et d’autres styles musicaux.

1:31 La Salsa Dura/Gorda/Classica : la musique originale

Les morceaux de Salsa Dura, qui ont donc été enregistré à new york début des années soixante-dix, contiennent très souvent des textes politisés, pas tout le temps mais c’est souvent ce qui revient.

Les morceaux sont plutôt long, c’est à dire 10-15 minutes.

Le format peut être soit studio, soit il peut être ce qu’on appelle au format descarga, c’est-à-dire qu’il y a des longues jam sessions, des improvisation avec des solos d’instruments.

Et on reconnaît aussi la Salsa Dura avec une influence un petit peu jazzy et c’est normal puisque on est en Amérique du Nord.

Outre l’ influence jazzy qui caractérise ce mouvement musical, on peut également le reconnaître avec les couvertures d’albums.

Par exemple, l’album de la musique « el cantante », Hector Lavoe est déguisé en Charlot.

Si tu prends l’album « lo mato »  de Willy Colon (Hector Lavoe et Willy Colon étant vraiment deux grandes figures de la salsa), tu vas te rendre compte que c’est une photo de gangstérisme, c’est-à-dire que tu as Willy Colon qui est déguisé en gangster et qui met le pistolet sur la tête autre d’une autre personne. Donc on voit beaucoup cette influence sur toutes les pochettes d’album des années 70.

2:52 Les danses associées à la musique Salsa Dura

Une chose importante également à savoir sur la Salsa Dura est que l’on danse essentiellement ce qu’on appelle en France la salsa porto, et dans d’autres pays la salsa new-yorkaise lorsqu’on danse sur le 2 et salsa L.A. quand on danse sur le 1.

Les artistes sont vraiment nombreux à cette époque, tu en connais sûrement quelques-uns.

On vient de parler de Hector Lavoe, Willy Colon qui sont vraiment de grandes figures des années 70.

On a également Celia Cruz qui est Cubaine ou Ruben Blades qui est du panama.

Et je te propose d’ailleurs d’écouter un morceau de Willy Colon et Hector Lavoe qui sont tous deux portoricains. Le morceau s’appelle « el dia de mi suerte ».

[extrait « el dia de mi suerte » de Willy Colon et Hector Lavoe]

3:47 La Timba : la musique de retour aux sources

Il faut savoir qu’après la Salsa Dura dans les années 70, la salsa s’est exporté et a voyagé, des concerts ont été organisés à l’étranger.

Et donc plusieurs pays ont découvert cette musique dont Cuba, ce qui est plutôt amusant puisque les origines de la salsa sont afro-Cubaines.

Donc la salsa est revenu au berceau et Cuba s’est dit : « mais nous on connaît déjà cette musique ! ».

Et comme je l’avais déjà précisé dans l’épisode 3, ils ont créé un peu par orgueil mais aussi parce que ils avaient envie d’avoir peut le comprendre leur identité Cubaine au niveau la salsa.

Ils ont créé ce qu’on a appelé la Timba qui est donc en fait de la salsa avec un mélange de musique beaucoup plus moderne, ça s’est créé à la fin des années 80, avec du Hip-Hop, du RnB et d’autres musiques.

Et d’ailleurs on va écouter un morceau qui s’appelle « Sin susto »  de Papucho y Manana Club ft El Yera  et tu vas voir justement le mélange entre la salsa avec une petite teinte de Hip-Hop.

Alors la Timba, que dans d’autres pays on appelle salsa Cubaine, on va danser ce qu’on appelle le casino ou salsa Cubaine.

Et on va également danser en groupe, en ronde avec une madre, la rueda.

Pour terminer sur la Timba, on peut également dire que les thèmes qui sont utilisés dans les musiques sont la religion, ou tout simplement de l’île de Cuba.

Au niveau des instruments, tu constateras qu’on entend beaucoup d’instruments qui sont jouées en même temps, ça donne une impression de puissance au niveau de la musique. C’est vraiment ce qui définit la Timba.

Les morceaux sont assez longs, un petit peu comme le format descarga de Salsa Dura.

5:43 La Salsa Romantica : la musique évolue

Il faut savoir qu’à la fin des années 70 la Salsa Dura est en perte de vitesse.

Dans les années 80, une nouvelle génération de chanteurs est arrivée et est né là ce qu’on a appelé la Salsa Romantica qui est donc une salsa plutôt au format radio, entre trois et cinq minutes.

On n’a plus de morceaux qui durent 15-20 minutes.

Le thème est plutôt le thème de l’amour.

Il y a eu pas mal de chanteurs qui se sont fait remarquer, il y a eu Giberto Santa Rosa, Victor Manuelle.

Le plus connu est évidemment Marc Anthony , c’est celui qui est le plus connu depuis les années 90.

Et d’ailleurs on va écouter un morceau de Victor Manuelle, un très bon chanteur de salsa, et le morceau est très connue, je pense que tu l’as déjà entendu, ça s’appelle « Tengo Ganas ».

[extrait « Tengo Ganas » de Victor Manuelle]

La Salsa Romantica existe encore parce qu’elle a été chantée dans d’autres pays, notamment d’Amérique Latine comme la Colombie avec le groupe qui s’appelle Grupo Niche.

Il faut savoir qu’il est peut-être un peu difficile de savoir si on écoute de la Salsa Dura ou Romantica  parce qu’il y a eu du mélange entre les deux.

Il faut savoir que la Salsa Dura est un petit peu revenu sur la scène et ça c’est naturellement mélangé avec la Salsa Romantica.

7:10 la salsa à travers le monde

Ce qui est intéressant de voir avec la salsa, c’est que ça a beaucoup voyagé.

Il y a des salsa qui ont été enregistrés dans beaucoup de pays, notamment la Colombie avec Joe Arroyo dont on a déjà parlé dans l’épisode 3.

Et j’aimerais en fait à attirer son attention sur l’Afrique.

En fait il y a eu un groupe dans les années 90 qui a explosé qui s’est appelée Africando.

C’est un groupe qui a donc fait de la salsa et qui a été vraiment un mariage entre plusieurs pays : le Sénégal et le Mali entre autres, ce qui fait que la salsa été chantée en plusieurs langues.

On entend du wolof du peul et d’autres langues africaines.

Je t’invite vraiment à écouter Africando, c’est vraiment une musique très riche, autant en termes de langues qu’en terme d’instruments.

On retrouve vraiment le côté afro-cubain de la salsa et c’est vraiment très agréable à écouter, très riche.

On va écouter un morceau qui est assez connu, dont le titre est en espagnol, c’est « lindas africanas » de Africando.

Et tu verras qu’au début de l’extrait on entend une langue africaine. Je ne pourrais pas te dire laquelle malheureusement et si tu le sais, je veux bien que tu me le mettes en commentaire.

Et tout de suite après on entend le refrain en espagnol.

[extrait « lindas africanas » de Africando]

8:36 Les mix entre salsa et autres styles de musique

On va finir avec les mix.

Pourquoi je voulais aborder ce sujet ? Déjà c’était pour te montrer que la salsa perdure.

Un jour ou l’autre, il se trouve qu’elle se mélange avec d’autres styles musicaux ce qui permet d’enrichir la danse et la musique.

Et pour moi, c’est comme ça qu’une musique perdure, c’est-à-dire qu’elle ne reste pas sous sa forme authentique.

Elle évolue avec les autres musiques qu’elle rencontre naturellement.

Alors je te propose un premier extrait dont le but c’est de deviner les deux styles musicaux, évidemment le premier c’est la salsa, et un autre style musical qui s’est marié avec la salsa donc je te laisse deviner et on en parle juste après.

[extrait « lindas africanas » de Africando]

Alors pour information, le morceau s’appelle « la canto »  avec Oscar D’León & Barullo

Et donc je pense que tu as reconnu le mélange entre la salsa et le flamenco.

Alors je vais te faire écouter maintenant un deuxième extrait et donc tu dois deviner quels sont les deux styles musicaux dont évidemment le premier c’est la salsa et tu dois deviner le deuxième.

[extrait « el ultimo beso » de Marc Anthony]

Alors avant de te donner la réponse, le morceau s’appelle « el ultimo beso » de Marc Anthony, le célèbre Marc Anthony.

C’est un morceau qui date un petit peu, alors tu as peut-être reconnu donc le mélange entre la salsa et la bachata, une bachata plutôt des années 90, on n’entend pas la guitare qu’on entend habituellement dans la bachata.

Je trouve que c’est un mélange intéressant puisque si tu danses sur cette musique, et bien tu commences naturellement en bachata et à la fin tu finis en salsa.

10:46 Conclusion

Alors pour conclure cet épisode, on peut donc rappeler les différents styles musicaux en salsa :

  • On commence par la Salsa Dura qui est né dans les années 60-70, le premier mouvement salsa
  • Il y a eu la Timba fin des années 80 à Cuba
  • En parallèle la Salsa Romantica qui a été un petit peu la renaissance de la salsa suite à la baisse de popularité de la Salsa Dura.
  • Dans d’autres pays sont nés d’autres salsa : la salsa africaine en Afrique avec le mélange entre autres le Mali et le Sénégal
  • Et puis les mix qui se sont créés et plus récemment avec les mélanges entre salsa et flamenco ou encore salsa et bachata

11:33 Outro Podcast

Voilà j’espère que cet épisode t’a plu et si c’est le cas elle n’hésite pas à mettre une note et à laisser un commentaire, ça m’aidera grandement améliorer mon podcast.

Si tu as des suggestions et des sujets que tu aimerais que j’aborde tu peux également m’envoyer un mail à contact@jaywest.fr, je te remets l’email sur la page de l’épisode.

Et prochain épisode dans deux semaines, à très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.