Cinéma – la salsa sur grand écran

La salsa apparaît peu au cinéma mais les films qui en parlent ont marqué différentes époques

Tu aimes le cinéma ? Tu aimes la salsa ? 🙂

Alors écoute ce podcast, tu vas découvrir des pépites qui vont te permettre d’écouter de la salsa sur grand écran.

⚠️⚠️ Alert spoiler : dans l’épisode, il y a quelques devinettes, ne lis pas la suite si tu veux jouer ⚠️⚠️

Plan de l’épisode

  • 00:00 Intro Podcast
  • 00:385 Introduction épisode
  • 01:32 Cinéma français : « Salsa » (France, 2000)
  • 04:42 Cinéma américain : « Salsa » (USA, 1988)
  • 07:56 Cinéma américain : « Dance With Me » (USA, 1998)
  • 11:12 Cinéme anglais : « Cuban Fury » (UK, 2014)
  • 13:34 Conclusion
  • 14:20 Outro Podcast

✅✅ CREDITS ✅✅

Jay West est un podcast créé par Jérémie Melki

Animation et réalisation : Jérémie Melki

🎶🎶 Générique 🎶🎶

Cumbia No Frills Faster de Kevin MacLeod fait l’objet d’une licence Creative Commons Attribution 4.0. https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/
Source : https://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1100275
Artiste : https://incompetech.com/


🎶🎶 Extraits Sonores 🎶🎶

Les courts extraits sonores suivant apparaissent et sont cités dans cet épisode, dans un but pédagogique :

🎵 1:38

Morceau : « Salsa »

Artiste : Yuri Buenaventura

Album « Yo Soy »

2000 Mercury Music Group

Source : https://www.youtube.com/watch?v=NeLm88EnvNQ

🎵 4:46

Morceau : « Margarita »

Artiste : Wilkins

Album « Paraiso Perdido »

1988 Warner Music Latina

Source : https://www.youtube.com/watch?v=5wpD9OronCk

🎵 8:02

Morceau : « Salomé »

Artiste : Chayanne

Album « Atado a Tu Amor »

1998 Sony Music

Source : https://www.youtube.com/watch?v=Z2BMBrCKMcY

🎵 10:58

Morceau : « You are my home »

Artiste : Chayanne & Vanessa L. Williams

Album « Atado a Tu Amor »

1998 Sony Music

Source : https://www.youtube.com/watch?v=MibMNBSlTsE

🎵 13:23

Morceau : « La banda »

Artiste : The Spanish Harlem Orchestra

Album : « Un Gran Dia En El Barrio »

℗ 2002 Ropeadope Records, Inc

Source : https://www.youtube.com/watch?v=KhF5qGIHmZs

✏️✏️ Transcription ✏️✏️

00:00 Introduction Podcast

Bienvenue sur mon podcast Jay West, un podcast dédié à la danse et à la musique latino.

Je m’appelle Jérémie et dans ce podcast, je vais te parler de salsa, de bachata, mais pas que.

On abordera des thèmes plus techniques telles que l’écoute musicale, un concept essentiel pour bien danser en rythme. Et également d’autres thèmes autour de la danse latino tels que le cinéma, l’histoire de la danse et autres.

Et pour finir j’aurai le plaisir d’avoir de temps en temps des invités pour partager sur le monde latino.

Alors je te souhaite une bonne écoute.

00:38 Introduction cinéma

Dans ce nouvel épisode, on va parler de cinéma et plus particulièrement de salsa au ciné.

Alors il se trouve que la salsa au ciné, il n’y en a pas beaucoup.

Il y a pas mal de documentaires sur la salsa, et peut être qu’un jour on pourra faire un épisode là-dessus.

Mais il y a très peu de cinéma qui traite de la salsa.

Donc j’ai fait quelques recherches, il y a des films que j’ai vus déjà à l’époque et certains récemment.

Et puis là j’ai découvert récemment une comédie très sympa autour la salsa donc on va en parler aujourd’hui.

On va parler de quatre films, alors il y aura deux films qui auront le même nom, je vais te faire deviner lequel.

Ensuite il y a un troisième film qui s’appelle « dance with me » et le dernier c’est une comédie britannique très drôle qui s’appelle « Cuban Fury ».

01:32 Cinéma français : « Salsa » (France, 2000)

Pour te faire deviner le premier titre du film dont on va parler, un petit extrait musical.

[extrait « salsa » de Yuri Buenaventura]

peut-être que tu as reconnu le morceau « salsa » de Yuri Buenaventura qui est un chanteur colombien également connu en France pour sa reprise, une très belle reprise de « ne me quitte pas » de Jacques Brel en version salsa.

Peut-être que tu as compris, le film dont on va parler s’appelle « Salsa » qui porte le même nom que la chanson de Yuri Buenaventura.

Il a été réalisé en 2000 et il raconte l’histoire d’un pianiste de musique classique s’appelle Rémy Bonnet qui va littéralement disjoncter en début de film.

Il va passer une audition, mais la salsa brûle en lui et il va jouer de la salsa pendant son audition.

Forcément il va la gâcher et il va se révéler dès le début du film.

Il aura envie de jouer dans un groupe de salsa cubaine sauf qu’il va rapidement voir qu’il n’est pas crédible parce qu’il ne sait pas danser et qu’il n’est pas cubain.

Alors évidemment c’est un film, c’est le côté amusant, il va se mettre de la crème sur le visage pour paraître plus cubain et il va également parler avec un accent beaucoup plus cubain latino. C’est amusant et c’est à prendre au deuxième degré.

Il y a une très bonne bande son originale.

Rémy Bonnet va continuer dans sa supercherie jusqu’à apprendre la salsa et donner des cours de salsa à plusieurs personnes dont une fille qui s’appelle Nathalie qui est une future mariée et qui doit apprendre à danser pour son mariage.

Et forcément il va y avoir une histoire d’amour.

03:31 Une anecdote amusante

Quelques remarques par rapport au film, on voit par moments, lorsqu’ils font une démo de salsa pour promouvoir leurs cours de danse, au début du film, ils distribuent des tracts.

Il faut savoir qu’on était dans les années 2000, il n’y avait pas Facebook, on ne postait pas sur Facebook pour promouvoir ses cours de danse et ses événements.

Il faut se remettre dans le contexte de l’année 2000, donc c’est amusant ce petit retour en arrière.

On voit évidemment que le film s’annonce vraiment « salsa cubaine » donc c’est vraiment le casino qui est dansé en soirée, avec toujours un petit peu de spectacle parce que c’est un film.

Il faut montrer des belles passes et des beaux enchaînements.

On voit également que dans ces soirées-là dans le film, il y a énormément de cubains et finalement très peu de parisiens qui dansent.

On est dans les années 2000, début 2000, évidemment ça a changé, quelques années après, beaucoup plus de parisiens dansaient.

Bien sûr c’est un film, c’est sûr qu’il faut aussi relativiser.

Mais je te conseille vraiment de voir ce film parce que ça pourra te montrer un petit peu comment était la salsa au début des années 2000, même si ça ne reste qu’un film.

04:42 Cinéma américain : « Salsa » (USA, 1988)

Alors on va passer maintenant un petit extrait du deuxième film.

[extrait « Margarita » de Wilkins]

Pour info, le morceau s’appelle « Margarita » du chanteur de Porto Rico qui s’appelle Wilkins.

Comme tu peux le constater, c’est un morceau qui date plutôt des années 80, ça fait très pop années 80.

Ça fait partie de la bande originale du film qui s’appelle également « Salsa ».

C’est un film américain qui a été tourné à Los Angeles en 1988.

05:19 Une histoire classique autour de la danse

Au niveau de l’histoire de salsa, c’est assez classique, c’est un film autour de différentes histoires d’amour.

C’est l’histoire de Rico qui est et qui aime danser, et puis qui va danser pour oublier un peu ses journées en tant que mécanicien,c’est son travail principal.

Le soir il va danser la salsa, c’est donc un super danseur de salsa, plutôt style L.A. (voir épisode 3),  puisque le film a été tourné à Los Angeles.

Il se trouve qu’il est amoureux d’une fille et en parallèle il va donc danser à la Luna qui est tenu par une femme un petit peu plus âgée qui s’appelle Luna.

Elle va voir en Rico une très belle prestation de salsa et va donc lui proposer de participer à des concours.

Par contre ça lui amène à s’éloigner de sa copine.

Evidemment il y a une petite une petite guéguerre entre Luna est la copine de Rico.

C’est un petit peu classique ce genre d’histoire, et en parallèle le meilleur ami de Rico qui s’appelle Ken tombe amoureux de sa sœur qui s’appelle Margarita, justement la chanson dont on vient d’ écouter l’extrait.

Rico considère Ken comme quelqu’un de la famille (il dit toujours «  la familia » si tu vois le film en version originale, il le dit en espagnol).

Il ne peut pas sortir avec Margarita, mails ils sortent en cachette et évidemment ça se sait.

L’histoire est assez classique et on peut dire que l’histoire de Rico, qui est mécanicien la journée et le soir super danseur de salsa, rappelle « saturday night fever ».

07:05 La salsa L.A. très présente dans le film

Au niveau de la danse, étant donné que le film a été tourné à Los Angeles, c’est plutôt de la danse salsa L.A.

Pour rappeler la différence, la salsa L.A. se danse sur le 1 et la salsa new-yorkaise se danse en général sur le 2 mais peut aussi se lancer sur le 1 comme d’ailleurs en France très souvent.

La salsa L.A., alors ça c’est quelque chose qui n’existe pas forcément en France, se caractérise surtout par une danse acrobatique et donc c’est très souvent ce qu’on voit dans les films.

La salsa L.A. est également une danse où la danseuse effectue beaucoup de tours.

De plus, il y a pas mal d’artistes connus qui apparaissent dans le film.

Tu as Celia Cruz, Willy Colon, Tito Puente et tu en as également beaucoup d’autres.

Je t’invite vraiment regarder le film.

07:56 Cinéma américain : « Dance With Me » (USA, 1998)

Alors pour le troisième film, j’essaie de te faire découvrir le nom du chanteur qui tient le rôle principal.

[extrait « Salomé » de Chayanne]

La chanson s’appelle « Salomé » du chanteur, peut-être que tu connais, qui s’appelle Chayanne.

C’est un chanteur de pop latino comme tu peux le voir sur ce morceau que tu as sûrement déjà entendu.

C’est un chanteur de Porto Rrico comme Ricky Martin.

C’est un peu le même style tant au niveau physique qu’au niveau des chansons, beaucoup de pop latino.

Ils ont à peu près le même âge sauf que Ricky Martin est beaucoup plus connu au niveau international que Chayanne.

Eet pour la petite histoire je ne connaissais pas du tout ce chanteur, c’est une amie qui est de Salvador que je connaissais quand J’habitais Montréal qui me l’a fait connaître.

Il faut absolument que tu l’écoutes parce qu’en en Amérique Latine il est super connu

Comme j’étais vraiment friand de connaître de nouveaux chanteurs de salsa ou même latinos, c’est elle qui m’a parlé de ce chanteur.

C’est ce qui m’amène justement à parler du film de salsa dans lequel il joue, qui s’appelle « dance with me »

L’histoire du film

Le titre du film a été traduit dans pas mal de pays francophones comme «  danse passion ».

Ce n’est pas la meilleure traduction au monde mais bon c’est comme ça que ça a été traduit.

Ça parle de l’histoire de Raphaël qui est cubain et qui a perdu sa mère.

Il rejoint son père qui vit au Texas et qui a une école de danse et là il va tomber amoureux.

Il va rencontrer par hasard une fille qui s’appelle Ruby qui est danseuse professionnelle et prof.

L’histoire n’est pas extraordinaire mais voilà, il va y avoir plusieurs événements qui vont amener les deux protagonistes à se rapprocher et puis s’éloigner puis se rapprocher de nouveau.

Il y aura toujours des histoires de jalousie parce que forcément il y a une histoire d’amour qui va se créer entre les deux protagonistes, et évidemment l’excuse ça va être toujours comme très souvent dans les films de danse, un concours de danse qui arrive donc à la fin du film.

la partie danse dans le film

Ce film est plutôt au niveau danse de la salsa cubaine.

Si tu vois le film, il y a vraiment un passage qu’il faut retenir et c’est peut-être le seul passage qu’il faudrait même voire du film, le plus sympa, c’est la 56e minute.

Dans un club,  il y a une salsa qui démarre et d’un coup comme par magie, ils font une rueda.

On entend la madre qui annonce les passes. Mais il est difficile de savoir qui annonce les passes à ce moment-là, cela dit les noms des passes sont perceptibles si on tend l’oreille.

Ce moment vraiment très convivial, donc je t’invite à voir ce passage qui est à peu près la 56e minute mais tu pourras trouver le passage facilement.

On va finir par une petite salsa chanté à la fin du film par Chayanne et Vanessa Williams, les deux protagonistes du film, qui s’appelle « You are my home ».

[extrait « You are my home» de Chayanne et Vanessa Williams]

11:12 Cinéma anglais : « Cuban Fury » (UK, 2014)

Pour le quatrième et dernier film, si tu veux te détendre, je te propose de découvrir le film qui s’appelle Cuban Fury.

C’est une comédie britannique de 2014.

C’est sympa, un film sympathique à regarder, pas un grand film mais c’est sympa.

C’est l’histoire de Bruce Garrett qui est fan de salsa étant enfant, sauf qu’il se fait un peu railler par les enfants.

Comme on dit souvent : les enfants sont cruels. Et on le voit dans le film donc il décide de jeter ses chaussures et laisse tomber.

On le revoit plusieurs années après au travail.

Malheureusement il a pris beaucoup de poids, il est plus gros, il se fait railler par ses collègues de travail,  un petit peu comme il se faisait railler quand il était enfant.

C’est un peu le même mais en plus grand. Il a évidemment il a perdu confiance en lui.

Sauf qu’un jour il y a une nouvelle responsable qui arrive : il tombe amoureux d’elle et il se rend compte qu’en fait elle prend des cours de salsa.

Il va recontacter son ancien prof qui a évidemment pris de l’âge, et il va reprendre des cours.

Evidemment il y a toujours un concours de danse comme dans tous les films salsa.

C’est vraiment un film sympa, je te conseille vraiment de le voir, tu passeras un bon moment.

La salsa porto domine dans le film

Alors au niveau de danse, c’est plutôt de la salsa porto, tu peux avoir l’impression que par moments ils dansent la salsa cubaine mais bon c’est vraiment de la porto.

On pourrait presque même dire de la salsa L.A. parce qu’il y a aussi beaucoup d’acrobaties et ça c’est très souvent dans les films de salsa.

Tu verras surtout des scènes à la fin tu le vois danser aussi.

À la fin tu as les plus belles scènes. Avec des solos, des shines.

Je pense que ça te plaira, je t’invite vraiment à voir ce film.

Alors on va finir pour ce quatrième film sur une musique, la musique de fin avec un morceau très connu qui s’appelle « la banda » interprété par le groupe Spanish Harlem Orchestra.

[extrait « la banda » de Spanish Harlem Orchestra]

13:34 Conclusion cinéma

Pour conclure, je te rappelle les quatre films :

  • Salsa : un film français réalisé en 2000, plutôt axé salsa cubaine.
  • Le deuxième qui s’appelle également Salsa. Plutôt salsa L.A., porto, en ligne, salsa mambo réalisé en 1988
  • Le troisième également un film américain « dance with me » réalisé en 1998 avec le chanteur portoricain Chayanne
  • Le dernier qui s’appelle Cuban Fury, une comédie anglaise réalisée en 2014 et qui est vraiment très sympa

Pour finir, une petite devinette au début du film : on voit l’extrait d’un film de salsa au début de Cuban Fury, je te laisse deviner lequel et je donne la réponse dans le prochain épisode

14:20 Outro Podcast

Voilà j’espère que cet épisode t’a plu et si c’est le cas elle n’hésite pas à mettre une note et à laisser un commentaire, ça m’aidera grandement améliorer mon podcast.

Si tu as des suggestions et des sujets que tu aimerais que j’aborde tu peux également m’envoyer un mail à contact@jaywest.fr, je te remets l’email sur la page de l’épisode.

Et prochain épisode dans deux semaines, à très bientôt !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.